fbpx
← Agenda

Présenté par Le Bazar

Julien Granel n’en est pas à son premier coup d’essai en matière de pop subtile et contagieuse. Depuis sa découverte fondatrice de Mika à l’adolescence, il n’a eu de cesse d’étoffer un wonderland baroque et chatoyant, alliant le cool et la couleur – et dont Cooleur est le formidable aboutissement. Premier prix du conservatoire, Julien Granel a une épiphanie harmonique lors d’un éveil musical. A 12 ans, il supplie ses parents de lui acheter « Life in Cartoon Motion » de Mika, un album qui l’éblouit autant par ce qu’il voit que par ce qu’il entend. Grâce à Mika, que les journalistes comparent à Freddy Mercury, Julien s’éprend de Queen, puis plus tard de David Bowie, Elton John, et Prince, avant de se prendre en pleine face l’explosion psychédélique des Beatles et de Jamiroquai. Résolu à embrasser cette British pop orchestrale et entêtante, Julien intègre le Conservatoire où il fait ses gammes pendant quatorze ans. A ses heures perdues, il s’initie aux musiques électroniques sur un ordinateur portable familial et se produit les week-ends avec un groupe électro-rock dans de petits bars de la région des Landes.
Sa rencontre avec son manager met un sérieux coup d’accélérateur à un parcours sans faute. Une fois son diplôme du conservatoire en poche et après un détour express en fac de musicologie à Bordeaux, ils vont toquer à la porte de Cinq7, son label, qui décide de signer Julien séance tenante. Lors d’un concert à Bordeaux, la carrière de Julien prend un tournant décisif. Ce soir-là, il se produit aux côtés d’Angèle. La chanteuse Belge est d’emblée séduite et lui propose de l’accompagner dans une tournée des Zéniths de près de 40 dates. Pendant deux ans, Julien Granel rode à ses côtés des mélodies en première partie de spectacle et parfait une performance scénique magnétique et détonante. Entre les concerts, Julien donne naissance à deux singles et un EP remarqués : « Défait » (2019), « Danse Encore » (2019) et « Bagarre Bagarre » (2020).